dilluns, 7 de gener de 2008

J’avais un ami mais il est parti


Si je pouvais
Je te dirais
Reste avec moi
Sur mon coeur et mon â
meSe brise un larme
Je n'ai pas le droit
J'ai envie de te garder là
Te parler tout bas
Quand ma peau nue frémit sous tes doigts
Et je vois dans tes yeux
Que c'est elle que tu veux
Tu t'en vas
me laissant seule derrière toi
Tu t'en vas
et mon coeur s'envole en éclats
Tu t'en vas en arrachant un bout de moi
Mais tu t'en vas
Retrouver ceux qui t'appartiennent
Retrouver celle qui se fait tienne sous ton toit
Anéantie je te souris
Je n'peux plus parlerJ
e regarde derriére moi
Et je prends dans mes bras
Le calendrier
Des jours à t'attendre,
à mourirÀ
m'ennuyer de toi
J'aurais envie d'aller tout lui dire
Mais si tu n'me revenais pas
Comment te regarder près de moi
Tu t'en vas en me laissant seule derrière toiTu t'en vas et mon coeur s'emvole en éclatsTu t'en vas en arrachant un bout de moiMais tu t'en vasC'est la dernière foisJe ne suis qu'une deuxième voixCelle du coeur n'entendras pasVa t'en retrouver celle qui t'aime sous ton toi

1 comentari:

vangauguin ha dit...

Entre le roumain, l'anglais,l'espagnol, le catalan et le français, j'ai du mal à m'y retrouver...;-)

Moi, je suis français, j'ai trouvé ton site et ton poème en cherchant sur Google: "j'avais une amie"...

Joli poème, joli blog. Bonne continuation. AMIcalement...;-)

Vangauguin/Avatarzen, Paris/Arles, France

http://avatarzen.blogspot.com/